Merci à Luis Luberti alias Lucho pour son précieux coup de crayon